Calendrier d’Avent

DIMANCHE 9 DECEMBRE 2018

Retour
Calendrier de l’Avent

EVANGILE

Évangile de Jésus Christ selon Saint Luc (Lc 3, 1-6)

L’an quinze du règne de l’empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode étant alors au pouvoir en Galilée, son frère Philippe dans le pays d’Iturée et de Traconitide, Lysanias en Abilène, les grands prêtres étant Hanne et Caïphe, la parole de Dieu fut adressée dans le désert à Jean, le fils de Zacharie. Il parcourut toute la région du Jourdain, en proclamant un baptême de conversion pour le pardon des péchés, comme il est écrit dans le livre des oracles d’Isaïe, le prophète : Voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers. Tout ravin sera comblé, toute montagne et toute colline seront abaissées ; les passages tortueux deviendront droits, les chemins rocailleux seront aplanis ; et tout être vivant verra le salut de Dieu.


MÉDITATION

Les temps sont accomplis. Sur ordre du Seigneur, Jean-Baptiste quitte le désert où il menait une vie cachée car « le jour de sa manifestation à Israël est arrivé ». La terre tout entière doit apprendre la bonne nouvelle, la venue du Christ sur la terre. Enfin, « toute chair verra le salut de Dieu ».

Mais qui peut comprendre une telle annonce ? Qui peut en saisir le sens plénier ? Cette annonce est tellement extraordinaire, tellement surnaturelle, que Dieu doit la rendre accessible à l’homme. Dieu doit la mettre à la portée l’homme. Alors Dieu envoie son messager, son prophète pour « préparer le chemin du Seigneur et rendre droits ses sentiers ».

Que fait Jean-Baptiste ? Il proclame « un baptême de repentir pour la rémission des péchés ». Jean-Baptiste veut que les foules puissent reconnaître le Messie quand Il viendra. Il les invite donc à reconnaître leur péché et à le regretter. Se repentir est la condition. C’est le seul moyen pour se tourner vers Dieu en vérité et crier du fond de son âme : « VIENS, SEIGNEUR ! ».

RÉSOLUTION

En ce deuxième dimanche de l’Avent, par l’intercession de saint Jean-Baptiste, demandons au Seigneur la grâce d’un véritable repentir, afin que nous soyons disposés à attendre la venue du Seigneur et le pardon de nos offenses.