12, 13 et 14 novembre 2018: Les Assises Martiniennes

Avec les ordinations de juin, les Assises Martiniennes constituent l’un des deux poumons de la vie fraternelle et institutionnelle de la Communauté Saint-Martin.

Prêtres et diacres, ont donc ralliés la Maison Mère d’Evron pour trois jours de retrouvailles, d’échanges, de prières, de formation et de détente familiale.

Don Paul Préaux, Modérateur Général a invité les membres de la Communauté à travailler sur la charge de gouvernement que reçoit le prêtre de part son ordination, le “Munus regendi”.

Dans cette perspective, La Communauté a eu la grâce de recevoir la visite du Cardinal André Vingt-Trois, archevêque émérite de Paris, venu partager son expérience en la matière et rappeler l’importance de la figure paternelle qu’est invité à assumer le prêtre.

A nouveau cette année, les Assises ont été l’occasion, pour les plus anciens comme pour les plus jeunes des propédeutiques, d’entretenir la grâce d’unité dont vit la Communauté Saint-Martin.

Une fois encore a pu se vérifier ce que Mgr Jean-François Guérin, disait de la Communauté qu’il avait fondée.

«La Communauté Saint Martin dans ses origines, son existence, ses ambitions, ne peut être que le fait d’une pure volonté divine. À la lumière de sa dévotion au Cœur du Christ, avec l’aide de Marie-Immaculée sa Mère, et sous le signe de la Charité de Martin, elle ne peut être composée que de la misère de chacun de ses membres mise à la disposition de l’Amour miséricordieux de Jésus, unique et souverain Prêtre. A vue humaine, c’est donc une misère dont l’Église n’aurait nullement besoin. Dans la foi, ce devrait être une Sagesse du Fils à la gloire de son Père  pour le service des âmes dans l’Église”.

This post is also available in: Allemand