La formation au séminaire

Alors que la Communauté Saint-Martin se définit comme étant tout entière au service des évêques et des diocèses de l’Église universelle, sa seule œuvre propre consiste en la formation des séminaristes au sein de sa Maison de formation. Pendant six ans, sous la conduite des prêtres formateurs, on cherche à discerner et à mûrir sa vocation pour le service des âmes.

Du fait de la vie fraternelle propre à la Communauté, la formation a aussi une coloration spécifique. Il s’agit en effet d’acquérir trois habitus :

  1. D’abord, il faut savoir partager tant la prière que l’activité apostolique et le même toit, pour s’exercer au munus sanctificandi, c’est-à-dire à la mission de sanctification des âmes.
  2. Il faut aussi savoir écouter, à commencer par la Parole de Dieu et aussi dans les études, pour pouvoir donner une parole, un exemple, un service : cela permet de s’exercer au munus docendi, c’est-à-dire à l’annonce de la foi.
  3. Enfin, il faut apprendre à dépendre d’un autre ou de plusieurs autres, afin de s’exercer au munus regendi, à la mission de gouvernement.

La propédeutique

L’«année saint Martin» : la Communauté Saint-Martin se dote d’une propédeutique

La nouvelle Ratio de formation des futurs prêtres, dont la publication est attendue pour la fin de l’année 2016, prévoit d’ores et déjà que toute entrée au séminaire soit précédée d’une année de propédeutique, rendant ainsi systématique et universel un mode de fonctionnement déjà largement répandu. Sans attendre l’entrée en vigueur de cette nouvelle Ratio, et après avoir présenté son projet à la Congrégation pour le clergé, la Communauté Saint-Martin se dotera donc ad experimentum, dès la rentrée de septembre 2016, d’une année de propédeutique, appelée « année saint Martin », qui précédera l’entrée proprement dite dans la maison de formation. La principale spécificité de cette « année Saint-Martin » est d’être une propédeutique adaptée au caractère propre de la communauté Saint-Martin. Les jeunes qui suivront cette année de pré-discernement, bénéficiant à la fois d’un encadrement et d’un lieu dédiés, suivront un parcours articulé autour de quatre axes majeurs : l’apprentissage de la vie commune et fraternelle telle qu’elle est vécue dans la Communauté Saint Martin ; l’initiation à la vie spirituelle et liturgique (incluant, entre autres éléments fondamentaux, la lectio divina, la lecture continue de la Bible, l’oraison, l’accompagnement spirituel personnalisé et la découverte de la figure de saint Martin) ; la reprise des bases de la formation intellectuelle (matières introductives, formation catéchétique, culture générale, méthodes de travail, etc.) ; enfin, au travers d’expériences caritatives, d’initiations à l’apostolat et de retraites, un approfondissement du discernement vocationnel. Au terme de cette « année saint Martin », les jeunes qui l’auront décidé feront une demande officielle d’admission dans la maison de formation de la Communauté Saint-Martin.

La formation des séminaristes comporte quatre dimensions

Cliquez sur les images pour en savoir plus

L’équipe de formation

Elle est constituée de 6 prêtres. Ils habitent toute l’année à la Maison-Mère, partageant la vie commune avec les séminaristes. D’autres prêtres de la Communauté, en ministère dans les paroisses environnantes, assurent aussi la direction spirituelle de séminaristes. Certains sont également professeurs pour l’École de théologie.

Monsieur l’abbé Louis-Hervé Guiny
Monsieur l’abbé Louis-Hervé GuinyResponsable de la formation. Ordonné prêtre en 2000. Professeur de Théologie morale et de Spiritualité.Plus d’informations...
Monsieur l’abbé Pascal-André Dumont
Monsieur l’abbé Pascal-André DumontDirecteur spirituel. Ordonné prêtre en 1997. Économe général. Chancelier. Professeur de Droit canonique.
Monsieur l’abbé Philippe Seys
Monsieur l’abbé Philippe SeysDirecteur spirituel. Ordonné prêtre en 1990. Professeur d’Écriture sainte.
Monsieur l’abbé François-Régis Moreau
Monsieur l’abbé François-Régis MoreauDirecteur de l’École supérieure de Théologie. Directeur spirituel. Ordonné prêtre en 1997. Professeur de Théologie dogmatique.
Monsieur l’abbé Montfort de Lassus
Monsieur l’abbé Montfort de LassusDirecteur spirituel. Ordonné prêtre en 2011. Professeur d’Écriture sainte.
Monsieur l’abbé Jean-Rémi Lanavère
Monsieur l’abbé Jean-Rémi LanavèreDirecteur adjoint de l’École supérieure de Théologie. Directeur spirituel. Ordonné prêtre en 2012. Professeur de Philosophie.

Une journée à la Maison de formation

6h30REVEIL
7hPETIT DÉJEUNER ET SERVICES COMMUNS
Les services d’entretien pratique de la maison – assurés à tour de rôle par chacun – contribuent à l’éducation des séminaristes qui, voulant devenir prêtre ou diacre, sont appelés à être des hommes de service.
7h30LECTIO DIVINA, SUIVI DE L’ORAISON
Chacun médite dans sa chambre la Parole de Dieu, en particulier les textes de la liturgie du jour. Le fruit de cette méditation nourrit ensuite le dialogue intime avec le Christ, l’oraison.
8h30CHANT DE L’OFFICE DES LAUDES
Les laudes sont la louange du matin, où l’on consacre à Dieu toute sa journée dans la lumière du Christ ressuscité.
9-13hCOURS
Quatre cours magistraux de 45 minutes sont dispensés chaque matin par les professeurs de l’école de théologie et de philosophie d’Evron.
13hDÉJEUNER ET SERVICES COMMUNS
14h-14h50REPOS OU SPORT
La détente et le sport rassemblent les séminaristes, leur apprenant non seulement le sens des autres mais aussi la nécessaire attention au corps et à la santé, si précieuse pour être toujours disponible sur le terrain apostolique.
14h50-15h20LECTURE SPIRITUELLE
La lecture des maîtres spirituels de toutes les époques nourrit la vie spirituelle des séminaristes et leur fait découvrir toute la richesse des saints et des courants spirituels que l’Esprit-Saint a donné et donne à l’Église.
15h30-18h15ÉTUDE
L’étude s’effectue en commun, dans les salles de classe. En outre, elle prévoit quotidiennement l’échange et le soutien entre les plus avancés et les plus jeunes.
18h30CÉLÉBRATION DE LA MESSE, SUIVIE DU CHANT DES VÊPRES
« Nous devons voir le mystère eucharistique comme le centre et la racine de toute la vie du prêtre, du séminariste, soit sous le profil de la spiritualité personnelle, comme aussi sous celui de la mission pastorale. » (Jean Paul II). Les vêpres, au coucher du soleil, sont l’office de l’action de grâces pour tous les bienfaits reçus de Dieu.
19h45DÎNER ET SERVICES COMMUNS
20h30CHANT DES COMPLIES OU DÉTENTE
Les complies offrent un temps privilégié pour entrer dans la paix de la nuit en examinant notre conscience et en nous recommandant à Dieu. Deux soirées par semaine sont aussi consacrées à la détente (dîner de promo, film, etc.).
23hEXTINCTION DES FEUX

La vie d’un séminaire consiste en un équilibre entre les temps de prière, de travail, de services fraternels et de détente. L’Eucharistie fait l’unité entre toutes les activités de la journée. C’est d’elle que découlent le chant de l’office et l’oraison personnelle, la profondeur de l’effort intellectuel et la charité fraternelle.

Le samedi

Après la messe matinale ont lieu le grand ménage de la maison puis une heure de sport. Après une répétition de chant grégorien, l’après-midi est dévolue aux charges que chacun assume dans la Communauté (sacristie, entretien du jardin, secrétariat, informatique, lingerie, bibliothèque, etc.). Une conférence spirituelle et le chant des premières vêpres introduisent à la célébration du Jour du Seigneur.

Le dimanche et les jours de solennité

La matinée est consacrée à la préparation et à la célébration de la messe solennelle qui a lieu à 11 heures. Après le déjeuner festif, l’après-midi est libre: accueil des familles, excursions dans la région, détente fraternelle, lecture…