Habemus Papam ! (message de don Paul Préaux, Modérateur général)

Bien chers Frères,

Les grands événements ecclésiaux de ces derniers jours me donnent l’occasion d’enfreindre la règle du silence quadragésimal. L’Esprit Saint, Maître du désert et des imprévus divins, nous donne une leçon accélérée de disponibilité, de souplesse mais aussi de paix…

Après le Pontificat de Benoît XVI, riche en paroles prophétiques et percutantes, puis l’entrée des cardinaux en conclave, voici maintenant le nouveau visage du « doux Christ en terre » ! J’en suis encore ému, mais déjà profondément affermi. Il a choisi le nom d’un saint réformateur, qui s’est laissé totalement configuré à la Passion du Christ.

Cette lettre n’a pas d’autre objectif que de nous unir dans l’action de grâce et la prière. Prions pour la personne du Pape François, puisqu’il vient de demander à toute l’Eglise (l’humanité !) de le faire, lors de la messe inaugurale de son Pontificat. Ce sont les derniers mots de son homélie : « Priez pour moi » !Prions donc pour son nouveau ministère dont il a rappelé lui- même qu’il consiste à présider au service de la charité. Au cœur de cette année de la foi, je vous invite à accueillir ses enseignements dans un esprit de docilité, d’ouverture de cœur, et de joyeuse Espérance.

De sa première homélie adressée aux cardinaux, je retiens trois mots qui nous mettent déjà en mouvement : marcher, édifier et confesser. Tout un programme ! Aujourd’hui, solennité de saint Joseph, dans son homélie lors de la messe inaugurale de son Pontificat, il a déclaré avec force et douceur : « Seul celui qui sert avec amour sait garder !… Garder Jésus et Marie, garder la création tout entière, garder chaque personne, spécialement la plus pauvre, nous garder nous-mêmes : voici un service que l’Évêque de Rome est appelé à accomplir, mais auquel nous sommes tous appelés pour faire resplendir l’étoile de l’espérance : gardons avec amour ce que Dieu nous a donné ! ». La ligne de conduite est claire, la direction simple… il reste à le vivre, à l’incarner dans notre vie de prêtres et de diacres.

Ce matin, à la messe de communauté – en présence des jeunes prêtres en session de formation – j’ai confié à Saint Joseph chacun de vous, afin que vous soyez des serviteurs fidèles et prudents soucieux comme Lui, de faire grandir les personnes qui nous sont confiées. Qu’il nous garde dans la confiance, et la paix du Seigneur.

Paul PREAUX + Modérateur général