Les differentes etapes de la formation sacerdotale

Comme toute formation sacerdotale, la formation des futurs membres de la Communauté se réalise au cours d’étapes bien déterminées qui initient progressivement aux responsabilités du ministère et préparent à l’ordination sacerdotale.

Au cours de ce processus de formation d’au moins six ans, l’Église demande de distinguer les étapes qui jalonnent le cheminement du séminariste. Si on omet la plus ou moins longue période de maturation de la vocation dans le monde, la formation directe au sacerdoce compte trois grandes étapes : l’année de propédeutique, le premier cycle (deux ans d’étude de philosophie) et le second cycle (trois ans d’étude de théologie).

Discerner la vocation

L’année de propédeutique est une année de pré-discernement. Elle donne un aperçu général de la formation au séminaire : expérience de la vie fraternelle, initiation à la vie spirituelle et liturgique, introduction à la formation intellectuelle et insertion pastorale. Tous cela dans le but d’approfondir le discernement vocationnel. En général, au cours de cette année, l’entrée au chœur avec la prise de l’aube marque une première étape d’intégration dans la Communauté. Elle signifie de la part de cette dernière et du candidat la volonté de poursuivre le discernement. A la fin de cette année, les jeunes qui l’auront décidé feront leur demande officielle d’admission dans la maison de formation de la Communauté saint-Martin.

Le premier cycle dure deux ans. La maturation du discernement de la vocation constitue l’un des objectifs majeurs de ce premier temps de formation. Pour approfondir son discernement, le séminariste est invité au cours de ces deux années à s’approprier personnellement ce qui lui est donné de vivre spirituellement, humainement et communautairement.  Au terme de ce premier cycle, le conseil du séminaire invite le séminariste à effectuer un stage pastoral d’une année afin d’y confronter sa vocation en prenant la mesure des réalités pastorales actuelles.

La vocation doit être personnellement appropriée.

Se forger une âme de pasteur commence par l’écoute d’un maître.

Forger des ames de pasteurs

Le second cycle dure quatre ans. Son objectif principal consiste à forger des âmes de pasteurs attachés au Christ et à l’Église, ayant acquis les compétences nécessaires au ministère sacerdotal ou diaconal. La maison de formation accueille donc dans ce cycle les séminaristes qui ont pris une orientation ferme vers le ministère sacerdotal, vérifiée et approuvée par les formateurs au terme du stage. Au cours de la quatrième année, l’admission parmi les candidats au sacrement de l’Ordre valide officiellement cette préparation au sacerdoce. C’est une étape importante dans la mesure où c’est l’Église qui pose un premier jugement sur la vocation et les aptitudes du candidat. Au cours de la cinquième et de la sixième année, les séminaristes seront successivement institués lecteurs et acolytes, si leur parcours ne présente pas de difficultés majeures ou de remises en question profondes. Ces institutions sont des moments significatifs non seulement pour le candidat mais aussi pour toute la Communauté, dans la mesure où elles rappellent à tous, par leur dimension liturgique et ecclésiale, la finalité de la formation. En général, c’est en fin de sixième année que le séminariste peut faire sa demande d’ordination diaconale. Cette étape est accompagnée de l’engagement définitif au célibat et, pour les séminaristes de la Communauté, de l’incardination en son sein. Enfin, au terme de l’année diaconale qui marque la fin de la formation initiale, le candidat peut poser sa demande d’ordination sacerdotale, s’il s’estime prêt à être configuré au Christ-Prêtre. Il peut aussi y surseoir pour perfectionner et achever sa maturation.

Les étapes de la formation à Evron

Année de propédeutique : prise d’aube

3e année : stage

4e année : admission parmi les candidats au sacerdoce

5e année : institution au ministère de lecteur

6e année : institution au ministère d’acolyte

Fin de la 6e année : ordination diaconale

Fin de la 7e année : ordination sacerdotale