Kyrie eleison

Après l’acte pénitentiel, on commence toujours Kyrie eleison, à moins que cette invocation n’ait déjà trouvé place dans l’acte pénitentiel. Puisque c’est un chant par lequel les fidèles acclament le Seigneur et implorent sa miséricorde, il est habituellement accompli par tous, le peuple et la schola ou le chantre y tenant évidemment leur partie. Chaque acclamation est habituellement donnée deux fois, mais si la mélodie l’exige, les invocations sont répétés trois fois.

Kyrie eleison. – Kyrie eleison.
Christe eleison. – Christe eleison.
Kyrie eleison. – Kyrie eleison.

Seigneur, prends pitié. – Seigneur, prends pitié.
O Christ, prends pitié. – O Christ, prends pitié.
Seigneur, prends pitié. – Seigneur, prends pitié.

Le Kyrie de l’ordinaire I, “Lux et origo”, utilisé pendant le temps pascal, où comme dans cette vidéo, dans des Messes votives de l’Esprit Saint.

Le Kyrie de l’ordinaire IV, “Cunctipotens”, traditionnellement chanté aux fêtes des Apôtres

Le Kyrie de l’ordinaire X, “Alme Pater”, traditionnellement utilisé aux mémoires de la Vierge Marie

Le Kyrie de l’ordinaire XVII B peut être chanté lors des dimanches de l’Avent et du Carême