COMMENT SAVOIR SI JE SUIS APPELE A DEVENIR PRETRE ?

Dieu appelle tous les hommes à la plénitude de la vie, en communiant au salut qu’il nous a mérité par sa Croix et sa Résurrection. Et il appelle certains à tout quitter pour le suivre, à la manière des Apotres.

1. Dieu appelle

La vocation au sacerdoce est d’abord un appel amoureux du Seigneur : Dieu sème dans certains cœurs un désir de Lui être tout donné pour annoncer aux hommes le Salut. Dans une vie concrète, cet appel se manifeste souvent de manière discrète, qu’il faut savoir repérer. Il passe notamment par trois choses : le désir, l’expérience et les aptitudes. Un désir profond de s’unir au Christ, d’évangéliser  et de servir Dieu d’un cœur sans partage ; l’expérience d’une joie particulière procurée lors de moments consacrés à Dieu, dans la charité en acte ou la prière ; et les aptitudes personnelles qu’on a. Par là, on peut reconnaître que le Seigneur nous appelle ; être prêtre est bien à la fois l’acceptation d’une invitation de Dieu et la réponse aux désirs les plus profonds du cœur.

Il faut encore préciser : Dieu appelle librement qui Il veut, et sans considération des mérites. L’Apôtre n’est pas choisi parce qu’il est meilleur que les autres – le nombre de fautes de Pierre, chef du collège apostolique, le montre bien, et lui-même en a conscience (cf Lc 5, 8). Dieu ne choisit pas les meilleurs, Il choisit « ceux qu’Il veut » (Mc 3, 13).

Son appel  s’entend dans le silence du cœur. En même temps, cet appel est éminemment personnel, c’est-à-dire qu’il vient rencontrer ce qu’il y a de plus profond dans notre personne, et révéler la meilleure part de nous-mêmes.