“Tant de choses existent dans l’Église. Il faut en rechercher le fondement intérieur. Pourquoi la Communauté est-elle née, pourquoi l’Église l’a-t-elle entérinée comme association publique cléricale de droit pontifical ?

L’ecclésiologie en recherche

Si nous vivons aujourd’hui un temps riche pour l’Église, la Communauté est sortie d’une suite d’enténèbrements ecclésiaux qui ont été ceux de notre époque. Nous avons d’abord connu la crise de l’ecclésiologie, crise dont on commence à sortir aujourd’hui, crise du sens de l’Église, de l’Église dans son identité intérieure, de ce qu’elle est dans son fond, et dans son identité extérieure. Cette crise d’identité est venue de l’intérieur, de la théologie, du dogme, de la morale. Ce fut une crise de l’esprit.

Une théologie du sacerdoce malmenée

Une autre crise a dépendu de cette ecclésiologie malmenée : la crise sacerdotale. L’effondrement numérique phénoménal des vocations dans les pays de vieille chrétienté comme la France est venu d’une crise de la théologie du sacerdoce. Il y a eu une crise intérieure, là encore, puisque ce n’est pas Jésus qui cesse d’appeler à lui les âmes. La crise ecclésiale engendre la crise de l’identité sacerdotale, tout cela est intérieur.

Une vie chrétienne rendue difficile

Il y a eu aussi une crise des références de la vie chrétienne. Nous avons assisté à une remontée de la vie « biblique » mais qui n’a pas comblé les crises de la vie sacramentelle : la réconciliation et l’eucharistie surtout ; la proportion de baptême a diminué, le nombre d’enfants catéchisés aussi. Si tant est que nous soyons « lumière » par ce temps de nuit, nous allons fatalement, et par choix de Dieu, être portés à éclairer sans y voir de prétentions : nous sommes appelés à être phare, lumière, témoins. Les chrétiens d’aujourd’hui se remarquent non plus seulement par l’assistance à la Messe dominicale, mais aussi par leur témoignage qui peut être couteux.”

Conférence prononcée par Monseigneur Jean-François Guérin, le samedi 10 novembre 2001, à l’occasion des cérémonies du vingt-cinquième anniversaire de la Communauté au Sacré-Cœur de Montmartre.

This post is also available in: Anglais Italien