La Montagne 10/11/2017

Article de Frédéric Rabiller paru dans La Montagne le 10/11/2017

Trois prêtres

de la communauté Saint-Martin

ont pris en charge

l’ensemble interparoissial de Brive

Trois prêtres de la communauté Saint-Martin ont pris en charge l’ensemble interparoissial de Brive

De gauche à droite : don Matthieu de Neuville, don Régis Sellier, Mgr Bestion, don Paul Préaux, modérateur général de la communauté Saint-Martin, don Nicolas Clappier et Théophile Legrand.photo DR © BRIVE Photo

Trois nouveaux prêtres issus de la communauté Saint-Martin ont rejoint l’ensemble inter paroissial de Brive avec pour mission d’apporter un souffle missionnaire supplémentaire.
Don Régis Sellier est le nouveau curé de l’ensemble interparoissial de Brive. Il est entouré de deux vicaires, don Nicolas Clappier et don Matthieu de Neuville, ainsi que d’un séminariste en stage, Théophile Legrand.
Issus de la communauté Saint-Martin, les trois nouveaux prêtres remplacent les pères Jean Rigal, Gilbert Tembo et Cyprien Sagna (*). C’est à la demande de Mgr Bestion, évêque de Tulle, dans le cadre de ses orientations pastorales, qu’il a été fait appel à la communauté Saint-Martin.
Un appel qui n’a rien du hasard et s’appuie sur un constat alarmant pour l’Église en Corrèze : depuis 20 ans, il n’y a pas eu d’ordination de jeune prêtre et seulement deux prêtres diocésains ont moins de 50 ans. En raison du nombre important de séminaristes et de prêtres dont elle dispose, la communauté Saint-Martin était la seule susceptible de répondre à la volonté de l’évêque de Tulle de créer « dans les cinq ans, trois ou quatre fraternités de prêtres (composées de trois prêtres au minimum) qui porteront, chacune, la charge pastorale, dans un des quatre espaces missionnaires du diocèse ».
Sur le secteur de Brive, il entend créer une halte pour les démunis et relancer la pastorale des jeunes.

 

Halte pour les démunis

« Notre mode de vie en commun, enraciné dans la prière correspond à ce que Mgr Bestion veut offrir à ses prêtres diocésains. Cette fraternité sacerdotale est innée chez nous. Nous cuisinons ensemble, nous mangeons ensemble, nous prions ensemble trois fois par jour. Aujourd’hui, les prêtres doivent se rassembler », précise Don Régis Sellier. Ce nouveau sacerdoce à Brive correspond « au genre de mission qui m’intéresse. J’aime bien les défis missionnaires. Je rends un hommage admiratif à mes prédécesseurs. C’est une course de fond tous les jours avec beaucoup d’activités qui se succèdent », avoue don Régis Sellier qui souligne l’accueil très chaleureux qu’il a reçu à son arrivée.

Malgré un emploi du temps bien rempli, don Régis Sellier ne manque pas de volonté, dont celle de créer une halte Saint-Martin en lien avec les assistantes sociales de la ville. Un accueil pour les personnes à la rue où elles puissent au moins se poser pour trois jours. « On ne peut pas tout faire, mais on ne peut pas ne rien faire », glisse-t-il.

La nomination de prêtres plutôt jeunes sur un ensemble paroissial de Brive qui compte la plus grande majorité de population jeune du diocèse procède aussi d’une volonté de proposer une identification plus forte et de susciter des vocations. Il sera aussi question selon la mission confiée par Mgr Bestion de relancer la pastorale des jeunes. « Il y a trop peu d’enfants qui fréquentent le catéchisme. Ce ne doit pas être une fatalité. Nous devons proposer des activités pour les jeunes que ce soit en termes d’éducation, mais aussi d’évangélisation », constate don Régis Sellier. Les tâches ne vont pas manquer aux trois prêtres de la communauté Saint-Martin.

(*) La messe d’installation présidée par Monseigneur Francis Bestion s’est déroulée le 15 octobre à la collégiale Saint-Martin.

A savoir. L’ensemble interparoissial de Brive comprend les secteurs de Brive, Malemort, Cosnac, Sainte-Féréole, Saint-Pantaléon-de-Larche et Ussac, et concerne environ 80.000 personnes.