• Évangile du jour

    En ce temps-là,  Jésus disait à ses disciples : « Ne pensez pas que je sois venu abolir la Loi ou les Prophètes : je ne suis pas venu abolir, mais accomplir. Amen, je vous le dis : Avant que le ciel et la terre disparaissent, pas un seul iota, pas un seul trait ne disparaîtra de la Loi jusqu’à ce que tout se réalise. Donc, celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le royaume des Cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le royaume des Cieux.

    Mt 5, 17-19

  • Méditation

    C’est à la lumière du Christ, qui est chemin, vérité et vie, qu’il faut recevoir la loi dans la parole de Dieu. La clef de lecture des Commandements est bien la prédication de Jésus sur les Béatitudes. Cette loi n’est pas fixée arbitrairement par Dieu pour mettre à l’épreuve notre soumission servile. Bien au contraire elle fait partie de sa profonde pédagogie, qui sait mieux que nous ce qui est bon pour nous. Dieu nous donne le moyen de la béatitude : pour goûter dès ici-bas la joie du salut et de l’union amoureuse à notre Rédempteur, puis au Ciel, contempler éternellement sa gloire en présence des Saints. La réponse de l’homme à la loi n’est pas une résignation, mais bien l’obéissance. Cet abandon volontaire et enthousiaste à la volonté de Dieu : c’est le « Fiat! » de Marie, c’est l’obéissance du Christ jusqu’à la mort sur la croix, c’est la disponibilité radicale des Saints à l’Esprit Saint.

  • Effort offert

    Prier avec Marie tout au long de la journée pour ceux qui, dans l’Eglise, ont des difficultés à obéir : «  Je suis la servante du Seigneur, qu’il me soit fait selon ta parole ».